Démarches RSE et Qualité

Démarche Qualité

INTERGES.COM mène une politique orientée clients et axée sur la qualité.

Nous sommes reconnus par nos clients à travers un référentiel qualité, sécurité, environnement et social, ce qui nous permet de leur garantir un haut niveau de service et des activités menées dans le respect de l’environnement et des aspects sociétaux.

Notre laboratoire qualité, ainsi que notre système de management intégré, permet d’apporter aux clients des produits et services répondant à leurs besoins tout en améliorant et maintenant en permanence l’efficacité de notre organisation. Proche de nos fournisseurs, nous développons nos produits en partenariat et nous les accompagnons dans leur démarche Qualité Sécurité Environnement.


Démarche RSE et

développement durable

En tant qu’acteur majeur des activités de quincaillerie, rangement et aménagement de l’espace domestique, INTERGES.COM prend conscience de son impact potentiel sur les ressources partagées et, par conséquent, de la responsabilité de son périmètre d’influence en matière de comportement écologique, économique et social. La société met en place des actions de réduction de son impact sur l’environnement, tout en continuant à offrir un service optimal à ses clients.

INTERGES.COM s’engage à contribuer au développement environnemental et en particulier pour l’utilisation durable des ressources, à contribuer au développement social en réduisant les inégalités et participer au développement économique.

A travers les objectifs de développement durable fixés par l’ONU, nous nous engageons à porter une vision de transformation sociétale, guidée par une stratégie partagée par nos parties prenantes.


Engagement en faveur de l’égalité professionnelle

Chaque année depuis 2019, les entreprises d’au moins 50 salariés doivent calculer et publier leur indicateur relatif aux écarts de rémunération entre les femmes et les hommes et les éventuelles actions mises en œuvre pour les supprimer.

Si le résultat global de l’entreprise est inférieur à 75/100, des mesures correctrices doivent être adoptées. Si le résultat est inférieur à 85, l’employeur doit fixer des objectifs de progression.

Cet index est calculé sur 4 critères : 

– Ecart de rémunération : les salariés sont répartis en groupe selon leur tranche d’âge et par catégorie socioprofessionnelle (cadre, employé, technicien). Une fois les groupes constitués, seuls sont retenus ceux comprenant au moins 3 hommes et 3 femmes.

Résultat : le résultat est assez équilibré pour les groupes retenus, l’entreprise obtient 40 pts.

– Ecart de taux d’augmentation et de taux de promotion : calculé sur l’ensemble des augmentations/promotions individuelles.

Résultat : léger écart de 1,2 point en faveur des femmes. Nous obtenons 35 points.

– Augmentation suite à un retour de congé de maternité :

Il n’y a pas eu de retour de congé de maternité sur la période de référence donc le résultat n’est pas calculable. Les autres indicateurs sont donc recalculés proportionnellement.

– Répartition des 10 salariés ayant perçus les plus hautes rémunérations : aucun point si on trouve au plus 1 salarié de l’un ou l’autre sexe.

Résultat : une seule femme est dans les 10 plus hautes rémunérations donc l’entreprise n’a pas de points.

Résultat 2021 : 87 – Résultat 2020 : 90 – Résultat 2019 : 88